Un petit trou dans une pomme

Pour terminer sur le thème des petites bêtes, voici une autre histoire de chenille qui se transforme en papillon : “un petit trou dans une pomme”. Avant d’écouter l’histoire, l’enfant peut essayer d’imaginer (en voyant la couverture) ce que cette histoire va raconter.

Ecouter l’histoire

Demander à l’enfant : te souviens-tu du titre de l’histoire ? qui est le personnage principal ? quel est son problème ? qui rencontre-t-elle ? que mange-t-elle ? finalement que se passe-t-il à la fin de l’histoire ?

Redire la comptine “La chenille et le papillon” et chanter la chanson.

Redire le nom des fruits et légumes que la chenille mange (on peut aussi donner leur couleur, les compter). Avec des lettres mobiles en capitales, on peut reconstituer quelques mots simples (POMME, TROU, COCON… pour les PS en profiter pour récrire son prénom et nommer les lettres). Les moyens peuvent reproduire le titre et même le dessin de la couverture.


Vous pourrez ensuite découper les vignettes ci-dessous, les mélanger et l’enfant doit nommer et reposer le vrai fruit ou légume sur l’image de l’histoire qui lui correspond.

Même exercice avec les animaux de l’histoire. Retrouver les insectes (ils ont 6 pattes : l’escargot et la grenouille n’en sont pas même s’ils pondent des œufs eux aussi). Avec l’aide du livre, on peut aussi remettre chaque “bête” avec son fruit/légume.

Pour les moyens : poursuivre le travail des alphas

Mercredi, nous avons continué à travailler avec les formules magiques. Dans l’histoire des alphas, Cosmopolux invente des formules magiques pour sauver les alphas et les renvoyer sur leur planète. Cet exercice ne s’adresse qu’aux consonnes longues (f, v, ch, s, z, l, m, n, r, j) : la série de mots prononcés doit contenir toujours la même consonne en attaque de mot.

Retrouve qui est sauvé par cette formule magique :

fffffraise, fffffeuille, fffffourmi, ffffffffile ….. ? c’est la fffffffusée bien sûr.

chchchataîgne, chchchampignon, chchchocolat, chchchouette …? le chchat !

Voici une vidéo pour faire l’exercice en direct.